Comment financer mon bachelor ?

financer son bachelor

Financer ses années d’études supérieures peut être un véritable casse tête et pire encore, cela peut vous empêcher de poursuivre le cursus que vous souhaitez. Dans cet article, nous vous proposons quelques pistes pour financer votre bachelor.

Le rythme de l’alternance

S’inscrire dans une école de commerce pour faire son bachelor a un coût. Les frais de scolarité généralement élevés peuvent rebuter certains étudiants. Ils sont justifiés par rapport à la qualité des enseignements mais aussi par rapport aux opportunités de stage et à la dimension internationale du bachelor. Cependant, il existe des solutions permettant de financer un cursus de bachelor dont le tarif oscille entre 4 500 et 8 000 euros l’année. C’est pourquoi le rythme de l’alternance pour votre bachelor peut vous aider dans le financement de vos années d’études. Que ce soit en contrat d’apprentissage ou bien de professionnalisation, vous bénéficiez du statut de salarié de l’entreprise, ouvrant donc droit à rémunération et peut espérer à terme une embauche à l’issue de son contrat.

Les différentes bourses

Plusieurs types de bourses peuvent être accordés en fonction de votre situation financière. Il y a les bourses attribuées par l’Etat, à condition d’intégrer un programme visé ou certifié par l’Etat. Les bourses Socrates qui sont réservées aux étudiant effectuant des séjours à l’étranger dans le cadre de leurs études qui s’accorde parfaitement avec la visé internationale du bachelor. Il aussi possible d’avoir accès à des bourses spéciales qui sont accordées par l’école elle-même avec l’aide de ses partenaires qui peuvent être les Chambres de Commerce et d’Industrie ou bien les entreprises elles-mêmes. Dans ce cas précis il vous est généralement de construire un dossier avec une liste des pièces administratives à fournir. Le choix définitif de l’attribution ou non, appartenant à l’école. Pensez aussi à vous renseigner sur les dispositifs en place si vous souhaitez effectuer votre bachelor à l'étranger.

Les petits boulots

Selon le rythme de votre bachelor, vous pouvez opter pour un job étudiant. Certes cela vous demandera des efforts supplémentaires mais nombreuses sont les entreprises qui proposent des CDD ou des CDI à temps partiel. Certaines écoles vont même jusqu’à proposer des jobs sur le campus (archivage, permanence de bibliothèque etc.) mais encourage tout de même les étudiants à trouver un emploi hors du “cocon” de l’école. De la même façon, des écoles mettent en place un système de tutorat rémunéré par un fond dédié, où l’étudiant vient en aide à ses pairs des années inférieures.

Les partenariats bancaires

Il reste bien évidemment la solution de l’emprunt. Renseignez-vous auprès de votre école. Cette dernière est souvent en partenariat avec des organismes bancaires qui proposent des taux avantageux aux étudiants. Ne négligez aucune piste.

Rédigé par l'équipe Bachelor Alternance